Découverte de Survarium, un ovni du FPS

Petite présentation

Survarium est un FPS disponible depuis le 2 avril 2015 sur Steam. Etant très discret, et Steam ne faisant pas de pub pour ce jeu, il est passé inaperçu au palmarès des jeux gratuits que nous fournit cette plateforme. Ce jeu à été développé et édité par Vostok Games, un studio très peu connu lui aussi. Fragzing s’est dit qu’il fallait tout de même faire découvrir au plus grand nombre de personnes ce jeu. Du coup Fragzing s’y est collé et est rentré dans une phase de test délirante et on doit le dire, plutôt fun. En effet en prenant compte que c’est un jeu gratuit (Free To Play) le rendement est vite fixé.

Le gameplay

Chez Fragzing, on avoue qu’il n’y a rien de trop innovant (du moins pas comme SUPERHOT) dans ce jeu. Cependant il est loin d’être pauvre. Déjà en sachant que le jeu est un F2P, Fragzing s’est dit qu’il fallait au moins 1000 heures de jeu afin d’avoir des items et autres personnalisations. Mais ce n’est pas le cas ! Même si le jeu est gratuit, le fait de payer reste accessoire dans ce FPS.

On se retrouve donc avec des armes on ne peut plus anciennes, notamment le Mosin qu’on retrouve également dans certains jeu de guerre comme Medal Of Honor etc. Ou bien la fameuse PPsH qui était présente dans Call Of Duty World At War. La variété des armes est très grande et il le faudra car le joueur peut choisir entre 4 classes qui sont orientées tank, sniper, combat rapproché et mi-distance. D’ailleurs ces armes, peuvent aussi tuer par saignement car lorsqu’un combat est engagé il y a des chances que l’arme de l’ennemi vous fasse saigner, et cela amène une petite originalité au jeu, on peut utiliser un bandage équipé directement sur notre personnage pour éviter de mourir bêtement.

En parlant de mourir, le joueur est doté d’une barre de vie  en pour cents ce qui permet au joueur de savoir s’il peut jouer de manière plus agressive ou s’il doit se cacher. Pour retrouver sa vie, un système qui ressemble beaucoup à celui de Call Of Duty à été mis en place. Il permet de retrouver cette vie au cours du temps mais largement moins vite par rapport au titre précédemment cité.

Survarium possède aussi des sortes de grenades qui envahissent une zone et qui restreignent certains accès si celles-ci sont bien placées. Fragzing les a essayés et l’amusement est garanti. Elles portent le joli nom d’anomalies et bien sur il y a différents moyens de les contrer.

Différents modes de jeux sont aussi disponible, et Fragzing en a tiré la conclusion que 4 modes différents sont largement suffisants pour s’amuser un bon bout de temps. Il y a le match à mort en équipe classique, une sorte de capture de drapeau, un mode très similaire à la domination de Call Of Duty qui prend en compte la recherche du point à capturer. Bref ce jeu nous a bien amusé et sa durée de vie est (peut être) infinie donc n’hésitez pas à télécharger le jeu ici : https://survarium.com/en

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s